Un futur heureux

Couché de soleil

Et si l'histoire de notre civilisation se terminait bien ?
Oui, je sais, c'est irréaliste, aux vues des événements actuels. On nous parle de pandémies, de fins de nombreuses ressources, de dérèglement en tous genres, de peurs. Même, s'il y a un précédent qui ne joue pas en ma faveur (la disparition des dinosaures), je vous rappelle seulement qu'il n'y a rien d'impossible, certaines choses sont seulement humainement inconcevables. Remarquez aussi que je ne parle ici ni de la fin du monde (la planète terre), ni de celle de l'humanité dans son entièreté. Vous allez me dire que depuis que notre civilisation est devenue globale, il n'y a plus vraiment de différence entre la civilisation et l'humanité. Je vous répondrai qu'à la disparition des dinosaures, certains ont quand même survécu pour devenir des crocodiles.

Donc, imaginons la fin hypothétique mais heureuse de notre civilisation...

Hum, avant cela, j'aimerais quand même vous parler de la raison pour laquelle, selon moi, nous sommes ici.
Les grands livres nous disent tous que nous sommes venus nous incarner sur terre pour permettre à l'Être spirituel que nous avons en nous de faire des expériences afin de lui permettre d'évoluer. En jouant avec la loi de causalité (il n'y a pas d'effets sans causes) : On pose des actes et on regarde ce que cela génère comme conséquences auprès de notre entourage. Tout comme les galets, dans le lit d'une rivière, se polissent les uns au contact des autres.
Il suffit donc d'imaginer que plusieurs générations d'Êtres exceptionnels (Donnez leur les noms qui vous conviennent : indigo, de cristal, arc-en-ciel, des Maîtres ascensionnés, Guides...), qui eux n'ont plus rien à apprendre ici sur terre, se décident d'agir conjointement. Ils viennent sur terre, en masse, pour permettre à toutes les personnes normales qui s'y trouvent encore de terminer leurs vie normalement. C'est à dire, plus précisément, ces Êtres naîtrons comme des enfants normaux mais seront rapidement identifiés comme étant à "hauts potentiels", Ce qui permettra à leurs parents (qui eux sont des humains normaux) de terminer en douceur leurs expériences sur terre et de passer, si nécessaire, dans une autre salle de sport.
Et quand le dernier humain normal sera décédé (ou quand le nombre d'humains normaux sur terre sera redevenu décent), ils décideront, ensemble, de retourner vers la lumière.
Mettant ainsi fin à notre civilisation telle que nous la connaissons et cela en douceur.

L'idée de ce texte n'est pas de dire : "Voilà comment cela se passera et c'est La Vérité", car vous allez me traiter de Bisounours.
Mais de dire : "Certes, notre époque est perturbée, l'avenir est sombre, les cassandres avec leurs visions dystopiques du futur nous rabâchent les oreilles avec leurs histoires anxiogènes. Peut-être ont-ils raison, peut-être ont-ils tort.
Cela ne nous empêche pas d'imaginer, nous, d'autres futurs qui, eux, soient heureux."
Pascal a lancé un pari au sujet de l’existence de Dieu , moi, j'en fais de même au sujet de notre avenir heureux.
Donc, pour vous, racontez-moi, quel futur heureux vous aimeriez partager avec moi ?